Bujo ou budi ?

Depuis octobre, j’ai succombé à l’appel du « bujo ». Bujo ? Non, plutôt plutôt budi pour moi.

Reprenons au début. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le concept, rendez-vous sur la page de son inventeur Ryder Caroll : une introduction au bullet journal (en anglais) ou une recherche sur Qwant  (y’a pas que G. dans la vie), Pinterest, etc.

Un index et un code pour les TODO lists ajoutent beaucoup de fonctionnalités à un simple carnet !

Pas une année sans agenda (depuis 1999). J’en ai testé plusieurs, pour revenir souvent au même format, une double page par semaine, comme proposé par Francis Beltramis, le fondateur de Quo Vadis. Mais cette année, envie de personnaliser, et d’adopter quelques principes du bujo, alors choix d’un organiseur à anneaux pour constituer un « bullet diary », d’où budi...  Mon planner est de taille Personal (feuilles 10 x 17 cm) pour pouvoir rentrer dans un sac à main tout en gardant une taille convenable pour gribouiller.

Et voici une première contribution pour les idées de pages mensuelles, l’arbre à mots. Le principe : un mot résumé par jour. Qui pourra être agrémenté de feuilles, de fleurs…

Budi_1

Budi_2

Et vous, comment bujotez-vous ?

***

Je termine cet article par une pub pour l’initiative d’un collectif d’auteurs. Un recueil de 53 textes et nouvelles sorti aujourd’hui pour offrir une opération à une jeune Thaïlandaise : Tous pour Boilt est disponible en version ebook et broché, suivez le lien de l’image.

TousPourBoilt

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s