Stylo numérique (3) STAEDTLER 990 01

3… 2… 1… C’est parti, un test en direct live, avec en photos l’article original écrit sur un cahier standard, puis la transcription à l’écran. Je vous retrouve en bas de l’article pour quelques commentaires.

Voici d’abord la page écrite en mode « en ligne », c’est à dire avec le boitier clipsé en haut du bloc note et branché par USB au PC.

test3b

test3a

Ce qui apparaît à l’écran dans le logiciel Mobile Note Taker :

test3

Puis la conversion dans le logiciel MyScript Studio Notes Edition :

test3bis

Et enfin, un copier coller du résultat (après remaniement, cause capteur penché). les mots soulignés ont été mal reconnus :

Recommençons au début. Si je me suis intéressée au stylo numérique c’est 1) par curiosité 2) pour éviter de recopier au clavier des notes de réunion 3) pour passer moins de temps devant un écran quand j’ai envie d’écrire des pages (je pense au NaNoWrimo) 4) parce que l’interaction papier-numérique m’intéresse.

Si j’ai fini par franchir le pas de l’achat, c’est grâce à une offre du stylo STAEDTLER 990 02 (un vieux modèle-2010 ?-depuis il y a le 990 02 à 30 € sur ebay. A ce prix et d’après les commentaires, j’imaginais qu’il y avait un lézard, mais au moins je pourrais tester le concept.

J’ai commandé le stylo en janvier (le 23). Je l’ai reçu sous quelques jours, il y a environ une semaine. L’aspect du produit est bien, belle qualité. L’écriture manuelle est OK, quasi un crayon normal. L’installation des 2 logiciels nécessaires s’est passée sans encombre sous windows 7.

Ma page est penchée-mauvais  positionnement du capteur sans doute. Le capteur… (‘est lui que j’ai dans le colimateur. Pause – Et on reprend au même endroit, yes ! Pour le capteur, tout allait bien sauf quand après 3 heures (recommandées) puis une nuit de chargement,, il n’a jamais voulu se charger ni fonctionner hors ligne. Donc j’avoue, déçue, je l’ai laissé pendant une semaine dans son ‘plumier ». Je le ressors aujourd’hui pour tester le mode « en ligne ».

La transcription s’est arrêtée ici, il me restait trois lignes en bas de page non utilisées car trop loin du capteur. La reconnaissance d’écriture (options choisies : cursive, en français) est franchement bluffante ! Je n’écris pas trop mal quand je m’applique, mais le logiciel n’a fait que quelques erreurs (il n’a pas corrigé mes fautes de français, faut pas rêver non plus). J’ai eu un problème avec le capteur posé légèrement de travers, je dois trouver la technique pour qu’il soit correctement placé la prochaine fois…

En conclusion pour ce premier test :

  • le plus embêtant, c’est que la batterie du capteur soit hors-service et a priori non accessible. Le boitier ne semble pas démontable. Donc bye bye le mode « hors ligne ».
  • Par contre, l’objet reste prometteur pour l’interaction papier/écran ! Je pourrais l’utiliser avec un windows 7 (ou plus récent) à proximité…

Je posterai à nouveau sur le sujet s’il y a questions ou commentaires.

PS : Pour les news de dernière minutes sur le sujet : bientôt la sortie de l’IRISNote3 !

Publicités

Stylo numérique (2) le retour

Il y a deux ans, j’ai établi une liste de quelques stylos numériques disponibles sur le marché. Ce blog est resté quasi inactif depuis. D’après les statistiques WordPress, l’article a eu environ 1500 visiteurs en deux ans, soit deux par jour. Donc je ne suis pas seule intéressée par ce gadget ;-).

Alors, grande nouvelle, je viens de commander un Staedtler 990 01 ! Je devrais le recevoir ces jours-ci, je posterai mes tests sur ce blog.

En attendant, ce matin, dans ma grande surface préférée, enfin la plus proche, je suis tombée sur ça :

bunsinesspen1

Ce business pen Urban Factory n’est pas un stylo numérique au sens interaction avec un écran. Les fonctionnalités de l’objet sont conformes à l’étiquette, un stylo 3 en 1 : stylo classique + clé USB + stylet.

Le stylo classique a une pointe fine, voir le rendu ci-dessous. La mine se rétracte en tournant le bout du stylo. J’ai rapidement testé le stylet sur un ipad, c’est moins pratique que le doigt (je n’ai pas l’habitude des stylets). La clé USB marche nickel (test sous linux), pas besoin de pilote d’installation.

Concernant la solidité du produit, j’ai commencé par le faire tomber en le déballant (sans le vouloir, sur du parquet), il ne présente pas de séquelles apparentes. L’ouverture et la fermeture du stylo pour utilisation de la clé USB demande au début un peu de force. Mais après quelques manipulations, c’est plutôt une force, car la clé USB est bien protégée du l’intérieur du stylo.

Jusqu’ici je ne regrette donc pas mon achat. Ce « business pen » coûte 16 euros dans la grande surface, alors qu’il est commercialisé 30 euros en ligne.  Pour le prix d’une clé USB, j’ai aussi un stylo et un stylet à portée de main.

businesspen2a

N’hésitez pas à laisser des commentaires ou des questions, j’essaierai d’y répondre.

 

Quid du stylo numérique ?

Quand j’ai ouvert ce blog il y a plus d’un an, je pensais à l’origine poster quelques articles sur l’actualité du livre numérique. En fait, depuis, j’avoue ne pas avoir lu – ni acheté – un seul roman au format epub. J’ai utilisé quelques plateformes web (voir articles précédents sur Wattpad ou Whisperies) mais j’ai finalement surtout lu des livres en bon vieux papier.

Et pour écrire mes historiettes ou autres notes de travail très sérieuses évidemment, j’ai principalement mixé l’utilisation d’Evernote, Word et de carnets et cahiers spirales aux formats les plus variés (1).

Car finalement, quoi de plus pratique qu’un bon vieux crayon pour écrire des notes de cours, des croquis ou mêmes des pages de brouillon d’un roman ? Pour en venir au coeur du sujet, je m’intéresse aujourd’hui aux stylos numériques qui existent sur le marché, avant d’éventuellement en acheter un. Je n’ai pas trouvé de comparatif complet sur le web. Faites-moi signe si vous en trouvez un ! Petite précision, je rassemble ici des références de stylos qui laissent une trace d’encre sur le papier, et non de stylets pour écrire sur une tablette.

Voici quelques modèles, qui, si j’ai bien compris, sont associés à un petit boitier détecteur de mouvements. Ils peuvent écrire sur n’importe quel type de papier :

  • Staedtler 990 02 stylo numérique est en vente en ligne à 130 €. Les avis des acquéreurs semblent très mitigés… Quelques tests ici et . (edit de février 2017 : mon test du Staedtler 99001)
  • I.R.I.S. IRISNotes Executive 2 au prix de 150 €. Quelques commentaires positifs ici. (edit de février 2017 : IRISNotes 3 devrait bientôt sortir)
  • Equil smartpen à 150 € également, quelques avis plutôt encourageants ici et . L’utilitaire de reconnaissance manuscrite est vendu à part, de l’ordre de 5 € par langue.
  • Wacom Inkling Pen à 130 €
  • Easypix YWS08 à 50 € seulement. Reste à savoir où s’approvisionner en cartouches de rechanges (voir question ici)

Un stylo sans fil (et sans boitier), mais qui n’écrit que sur le papier spécial de la marque :

  • Smartpen Livescribe 3 à 200 €

 

Alors, lequel choisir ?

A suivre quand je trouverai un comparatif objectif ou quand j’aurai l’occasion de manipuler !

Reste aussi à bien comprendre quel stylo peut être utilisé en autonomie complète – pour les vacances par exemple – ou nécessite la proximité d’une tablette ou d’un ordinateur…

(1) Si on me rémunère pour la pub je cite d’ailleurs les blocs notes Canson que je trouve super pratiques, dans plusieurs tailles disponibles. Ils m’ont aussi plusieurs fois sauvé la face dans des lieux publics où le silence est d’or, en arrachant quelques pages blanches pour occuper les mains et l’esprit des petits bavards qui m’accompagnent, ce que je ne peux pas faire sur mon smartphone 😉

Une goutte d’eau dans le big data

Vous voulez tout comprendre sur les big data ? Alors commencez vite à lire Une goutte d’eau dans le big data, vous ne serez pas déçus du voyage, vous apprendrez des tas de choses à chaque page !

Le big data ne vous intéresse pas du tout, ou même pire, vous effraie ? Eh bien rassurez-vous, Une goutte d’eau dans le big data est également écrit pour vous. Vous allez découvrir un monde merveilleux, très loin de Big Brother, où des individus très ordinaires côtoient les plus grandes stars, où l’on revient aux sources, où les plus grands mystères de la nature humaine nous sont dévoilés…

big_wattpad

PS : On dit le big data ou les big data au fait ? Je n’ai pas encore trouvé la réponse à cette question cruciale, donc n’hésitez pas à me laisser vos commentaires !